Comment aiguiser un couteau dentelé ?

Comment aiguiser un couteau dentelé ?

Si vous n’avez jamais aiguisé une lame dentelée auparavant, on vous donne tous nos conseils pour y arriver dans ce petit guide ! Vous allez voir, c’est plus simple qu’il n’y paraît… 

Très utiles pour randonner comme pour cuisiner, les couteaux à lame dentelée peuvent en revanche vous donner du fil à retordre lorsqu’il s’agit de les aiguiser !

Allez, on vous rassure : ce n’est pas si difficile que ça.

Tout ce dont vous aurez besoin pour aiguiser un couteau dentelé, c’est d’un fusil à aiguiser de largeur appropriée, ainsi que d’une pierre à aiguiser et d’un papier de verre à grain fin. 

L’utilisation d’un fusil d’affûtage vous permet d’utiliser le même outil pour une variété de largeurs de lames dentelées différentes.

Les couteaux de différentes tailles ont, logiquement, des dentelures de différentes tailles, et vous devrez peut-être même utiliser un fusil à aiguiser triangulaires pour certaines dentelures dentelées.

En tout cas, une chose est sûre : mieux vaut avoir un couteau de qualité, pour que l’aiguisage à répétition ne lui soit pas trop rapidement fatal ! 

Cela tombe bien, on vous a préparé un petit comparatif qui devrait vous plaire…

Schéma d’un couteau à dents


Avant de commencer à aiguiser votre lame, il est bon d’étudier ce schéma d’un couteau dentelé afin de comprendre quel côté doit être aiguisé

Schéma - L'aiguisage d'un couteau dentelé
Ce petit schéma devrait vous aider pour l’aiguisage de votre couteau dentelé…

Il est également conseillé de tester la lame sur une feuille de papier avant de l’affûter, afin de savoir si elle peut être améliorée.

De quels outils avez-vous besoin pour aiguiser un couteau dentelé ?


Vous n’avez pas besoin de grand-chose pour aiguiser un couteau denté :

  • Une tige d’acier à affûter ou une lime profilée
  • Une pierre à aiguiser (peut ne pas être nécessaire)
  • Du papier de verre

En outre, certains outils d’affûtage “combinés” possèdent l’ensemble de ce type d’équipements de série ; si vous avez un de ces outils, il conviendra parfaitement.

Ainsi, avec ces outils, vous pourrez sortir n’importe quelle lame dentelée d’un état d’émoussement total, ou simplement conserver un tranchant très net sur votre couteau préféré.

Alors, comment aiguiser vos couteaux à dents ?

A lire également : 4 techniques simples pour venir à bout de la rouille sur un couteau

Affûter un couteau dentelé en 5 étapes


Couteau de survie à lame dentelée et plate

Commençons par un petit résumé des 5 étapes qui vous attendent :

  • Étape 1 : Identifiez le côté biseauté
  • Étape 2 : Appliquez une pression uniforme
  • Étape 3 : Testez constamment
  • Étape 4 : Poncez légèrement les copeaux éventuels.
  • Étape 5 : Finition du tranchant

On précise qu’il est important d’aiguiser uniquement le côté biseauté d’un couteau et non le bord plat ; nous y reviendrons juste après ! 

Entrons donc dans le vif du sujet, avec nos 5 étapes faciles pour aiguiser un couteau ou une lame dentelée.

C’est parti !

→ Étape 1 : Identifiez le côté biseauté

La plupart des couteaux dentelés ont un côté plat et un autre, que nous appelons un côté biseauté; cela signifie que l’angle du couteau est incurvé pour fournir un bord tranchant

Vous ne devez aiguiser que le bord biseauté d’un couteau dentelé et non le côté plat. 

Les courbes intérieures de la lame sont appelées dents ou festons ; un fusil est idéal pour cette tâche, à condition que les dents ne soient pas trop larges. 

Ainsi, placez votre fusil à aiguiser dans la première fente, selon le même angle que le biseau de votre couteau, qui se situe normalement entre 12 et 25 degrés, comme précisé plus haut sur le schéma.

→ Étape 2 : Appliquez une pression uniforme

En démarrant par la première rainure à chaque extrémité du côté biseauté, vous pouvez commencer à appliquer une pression régulière et déplacer la tige de haut en bas sur un angle de 12 à 25 degrés

Vous devez commencer par faire cela plusieurs fois avant de vérifier la netteté, puis ne faire que quelques passages avec la tige avant de vérifier à nouveau.

N’appuyez jamais trop fort et ne rendez pas les dents plus larges qu’elles ne devraient l’être en utilisant un fusil à aiguiser trop large.

Cela pourrait vous intéresser : Couteau de survie : pourquoi est-il indispensable ?

→ Étape 3 : Testez constamment

Couteau de randonnée dentelé qui coupe du bois

La vérification du tranchant de la lame peut se faire à l’œil, au toucher et par des tests de découpe, mais pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez faire ces trois choses simultanément. 

Après votre première salve d’affûtages, vous devriez faire une vérification visuelle de la lame du couteau dentelé pour voir si vous remarquez des problèmes évidents. 

Vous devez ensuite passer très doucement votre doigt ou votre ongle le long du bord de la lame, sans vous blesser, pour voir si elle semble plus tranchante. 

La vérification finale doit être effectuée sur une feuille de papier pour voir si votre couteau la tranche mieux qu’avant

→ Étape 4 : Poncez légèrement les copeaux de métal

Nettoyez tous les copeaux de métal en passant rapidement votre couteau sur le papier de verre à grain fin et vous remarquerez sans doute certaines zones qui nécessitent plus d’attention que d’autres. 

Vous devrez passer votre papier de verre par toutes les parties dentelés qui ont besoin d’être limées, une à une, et tester à nouveau leur tranchant. 

L’objectif de ce processus, répété encore et encore, est d’obtenir une lame un peu plus tranchante à chaque fois, jusqu’à ce que vous obteniez une lame dentelée super coupante, qui vous rappellera toute sa gloire d’antan.

→ Étape 5 : Finition du tranchant

Couteau de randonnée à lame mixte

De nombreux couteaux dentelés ont une également une section à bord lisse à l’extrémité qui doit être affûtée avec une pierre à aiguiser : on parle alors de couteaux de randonnée mixtes

Si vous avez un couteau de survie de cette sorte, vous pouvez également finir par un passage sur toutes les dentelures avec une tige d’aiguisage en céramique pour donner cette finition hautement polie qui durera longtemps. 

La lame entière peut être frottée une dernière fois avec du papier de verre pour vérifier l’absence de bavures, puis lavée et huilée avant d’être utilisée.

Et voilà, le tranchant de votre couteau dentelé devrait être comme neuf ! Si vous avez un peu de mal à y arriver, n’hésitez pas à le ramener chez un professionnel, en armurerie, ou parfois même en boucherie. 

Ainsi, vous pourrez parfois récupérer un couteau de randonnée ultra bien aiguisé pour quelques euros, voire même gratuitement !